La Tunisie exprime son regret pour le refus de l’adhésion de la Palestine aux Nations unies.

    0
    25

    La Tunisie a exprimé « son profond regret » quant au rejet par le Conseil de sécurité du projet de résolution présenté par l’Algérie, au nom du groupe arabe, recommandant l’acceptation de l’adhésion complète de la Palestine aux Nations unies. Elle a souligné que la demande de la Palestine de rejoindre l’organisation en tant que membre à part entière reflète le droit des Palestiniens à déterminer leur propre destin et à être pleinement représentés aux Nations unies.

    L’ambassadeur permanent de la Tunisie auprès des Nations unies, Tarek Adab, a déclaré dans une déclaration faite lors de l’Assemblée générale de l’organisation, tenue hier à New York, que la Tunisie soutient la demande de la Palestine pour une adhésion complète, appelant les États membres à reconnaître l’État palestinien et à soutenir son droit à être un membre actif à part entière. Il a souligné que la Palestine mérite sa place naturelle parmi les autres membres des Nations unies.

    Il a ajouté que le blocage de cette demandeLa Tunisie exprime son regret pour le refus de l’adhésion de la Palestine aux Nations unies. a contribué à la poursuite des pratiques agressives, des plans de colonisation et de l’expansion des autorités d’occupation, entraînant la souffrance du peuple palestinien et exacerbant la situation dans les territoires occupés, en particulier dans la bande de Gaza, et que ce droit de la Palestine ne peut être remis en question ou nié.

    Le représentant permanent a réaffirmé « le soutien constant de la Tunisie au peuple palestinien dans sa lutte pour récupérer ses droits légitimes et établir son État indépendant et souverain sur son territoire et sa capitale, Jérusalem ».

    Il convient de noter que les États-Unis d’Amérique ont utilisé leur droit de veto contre le projet de résolution algérien lors d’une séance du Conseil de sécurité des Nations unies le 18 avril dernier.