OMS : Omicron affecte 89 pays et a un taux de propagation inexpliqué

0
278
OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué hier, samedi 18 décembre 2021, que 89 pays ont enregistré des contaminations au variant Omicron, s’interrogeant sur l’étendue de la menace posée par ce nouveau variant du virus Corona.

L’OMS a ajouté qu’elle ne pouvait pas expliquer le taux de croissance rapide de cette variable, notant que cela équivaudrait à une transmissibilité intrinsèque accrue, à une capacité accrue à échapper à l’immunité contre les vaccins ou les infections antérieures, ou une combinaison de ces facteurs.

L’Organisation mondiale de la santé met donc en garde : « Il existe encore des données limitées sur le risque clinique d’Omicron. Plus de données sont nécessaires pour comprendre les caractéristiques du risque et comment cette gravité est affectée par la vaccination et l’immunité préexistante. Le traitement hospitalier se poursuit dans le Au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, compte tenu de l’augmentation rapide du nombre de cas, de nombreux systèmes de santé peuvent rapidement devenir stressés. »

Le 3 décembre 2021, le ministre tunisien de la Santé, Ali Merabet, a annoncé l’enregistrement du premier cas du variant Omicron en Tunisie.

Le ministre a indiqué qu’un homme de 26 ans, originaire du Congo et venant d’Istanbul, avait été testé positif au coronavirus. Les résultats des tests ont montré qu’il a la variante Omicron. Le jeune homme a été isolé dans un hôtel désigné pour les malades du Covid.