Publication du décret relatif aux sociétés citoyennes

0
212
Publication du décret relatif

Publication du décret relatif

Il y a quelques mois, le président de la République a pris le décret n°15-2022 relatif aux entreprises nationales publié dans Al-Jourt n°30 du 21 décembre 2022, composé de trois parties, huit chapitres et 97 articles, un nouveau a vient d’être revu. Entités De leur constitution juridique jusqu’à leur liquidation. L’objectif est, selon l’article 1, « de créer un régime juridique spécial pour les sociétés civiles sur la base de l’initiative collective et du bénéfice social ».

L’article 2 du même décret définit la société civile comme toute personne morale créée par un groupe d’habitants d’une région, qui vise à réaliser la justice sociale et la répartition équitable des richesses par l’exercice collectif de l’activité économique de la région dans laquelle ils vivent. Situé. L’objectif de ce type d’entité est de réaliser le développement territorial, notamment en délégations, avec une gestion collective de la population, en fonction des besoins et des particularités de leurs régions.

Quant aux fonctions des sociétés civiles, elles peuvent se résumer en quatre points :

Établir des projets économiques qui répondent aux besoins de la population et respectent les particularités du territoire concerné
Gérer et diriger le(s) projet(s) sous son contrôle
Gérer les terrains de la coopérative, en tenant compte de la législation en vigueur sur la propriété foncière sur la base des décisions du conseil d’administration
Contribuer au développement durable et à la bonne gouvernance de la région conformément à la législation en vigueur (responsabilité sociale des entreprises)

Par ailleurs, les sociétés civiles reposent sur un ensemble de principes dont : La participation des citoyens au développement des territoires dans lesquels ils résident. réalisation des intérêts individuels par l’intérêt commun; adhésion gratuite, retrait volontaire, interdiction de toute forme d’exclusion sociale ; Agir dans le respect des règles de transparence, d’intégrité et de responsabilité ; Une bonne gouvernance basée sur les principes de transparence, d’efficacité et de responsabilité pour assurer la faisabilité économique, l’intérêt social et la justice dans la contribution des participants au capital de la société. Chaque participant ne doit pas détenir plus d’une action ; S’appuyer sur la base d’une voix pour chaque membre, quelle que soit la valeur de sa contribution en termes de capital, lors de la prise de décisions ; Distribuez-en une partie aux participants, etc.