Saïed, Macron, ONU … Les 5 infos du weekend

0
89
Saïed Macron ONU

Saïed Macron ONU

Il est maintenant 23h, voici un résumé des informations les plus importantes qui ont marqué le week-end du 22-23 janvier 2022 :

Un entretien téléphonique entre Kais Saied et Emmanuel Macron

Le chef de l’Etat, Kais Saied, et son homologue français, Emmanuel Macron, se sont entretenus samedi 22 janvier 2022, par téléphone, a annoncé Carthage dans un communiqué. Les deux dirigeants ont évoqué les relations franco-tunisiennes et la coopération économique entre les deux pays. A cette occasion, Kais Saied a assuré à son homologue français que « ce qui se dit dans certains médias et réseaux sociaux n’a rien à voir avec la réalité », notant que « plusieurs partis opposés à la démocratie, à la liberté et à la justice se propagent pour de l’argent ». Le chef de l’Etat a ajouté, dans le même contexte, que les réformes qu’il a annoncées visaient à préserver la liberté et à rendre justice au peuple tunisien contre tous ceux qui gaspillent son argent et ses ressources.

Emmanuel Macron exhorte son homologue tunisien à mener une transition inclusive

Emmanuel Macron a appelé son homologue tunisien Kais Saied à assurer une « transition globale ». C’est ce qu’a affirmé l’Elysée dans un communiqué concernant la conversation téléphonique entre les deux dirigeants, samedi 22 janvier 2022. Ce que la présidence de la République tunisienne n’a pas mentionné dans son communiqué, notant qu’Emmanuel Macron a renouvelé le soutien de son pays à Tunisie et sa parfaite compréhension de la situation difficile du pays. Evoquant la situation en Tunisie, le président français a encouragé le chef de l’Etat tunisien à engager des réformes démocratiques et économiques pour rassurer le pays.

Antonio Guterres espère restaurer les institutions démocratiques de la Tunisie

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exprimé son espoir d’un rétablissement complet des institutions démocratiques en Tunisie, en réponse à une question du nouveau journaliste arabe lors de la conférence de presse tenue le vendredi 21 janvier 2022, sur les priorités des Nations unies pour l’année en cours. Notant que la Tunisie est une démocratie naissante née du sein d’une révolution et que les Nations Unies suivent de près l’évolution de la situation dans le pays, il a déclaré que le modèle tunisien a inspiré l’espoir au monde entier. Nous voulons préserver cette révolution démocratique avec toutes les valeurs qu’elle a apportées.

Rawda Karafi affirme avoir reçu des menaces

La juge et présidente d’honneur de l’Association des magistrats tunisiens, Rawda Karafi, a annoncé samedi soir 22 janvier 2022 avoir reçu des menaces sans en préciser la nature ni le contenu. Et elle a ajouté dans un post sur sa page Facebook qu’elle répondra à ces menaces plus tard, exprimant sa gratitude à tous ceux qui l’ont soutenue, y compris ceux qui ne partagent pas son opinion. « En temps de grande crise, vous êtes face à deux choix, soit vous taire, soit parler comme l’exigent le devoir et la responsabilité (…)

Une rencontre entre Najla Boden et Nouri Lajami sur le développement du secteur des médias

La Première ministre Najla Boden a rencontré, samedi 22 janvier 2022, le chef de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), Nouri Lajami. Selon un communiqué de la Kasbah, la discussion a porté sur le développement du secteur des médias, la consécration de ses objectifs, et la nomination de deux directeurs généraux à la tête des médias publics conformément à l’article 19 du décret 116. Retour sur la crise. Face aux médias privés, Nouri Lajami a suggéré, selon la Kasbah, de mettre en place un fonds de soutien à ces médias et associations afin qu’ils puissent jouer leur rôle dans le renforcement de la scène médiatique tunisienne.